L’augmentation du nombre de célibataires et la difficulté pour se marier

On remarque que la communauté musulmane est frappée par 3 principaux fléaux, et plus particulièrement, la jeunesse musulmane des pays où la population est majoritairement musulmane :

  • Le manque à l’endroit du logement
  • Le manque à l’endroit du travail
  • Le manque à l’endroit du mariage

Et c’est ce qui empêche à ces pays de se développer puisqu’il n’y a pas de développement sans épanouissement.

Il est important de préciser qu’on ne peut pas se développer s’il y a des manques à l’endroit des besoins essentiels, des besoins primaires.

La raison à cela réside dans le fait que notre esprit sera accaparé par ces besoins là et quand notre esprit est accaparé, on ne peut pas être entier dans les tâches qui sont autres donc, s’il n’y a pas d’épanouissement en ce qui concerne nos besoins essentiels et primaires, on ne pourra pas se consacrer à autre chose.

Il y a un bienfait dans le fait de vivre dans des sociétés où il y a de l’épanouissement et du confort, le danger se situe lorsqu’il y a de la frustration car, la frustration fait le sourire du diable, elle fait sa force et il aime la frustration qui empêche les gens de se consacrer à des questions qui relèvent de l’intérêt collectif.

Les gens sont tellement occupés par des besoins primaires et individuels qu’ils ne pourront plus se consacrer à des questions qui relèvent de l’intérêt public et collectif.

Les mariages se font rares ou ne durent pas malgré l’abondance des célibataires

Il y a un constat évident, c’est qu’il n’y a jamais eu autant de célibataires qu’en notre époque, et paradoxalement, il y a très peu de mariages ou ils ne durent pas.

Nous traversons une époque où il y a énormément de célibataires mais il n’y a pas le mariage qui va avec, et pour remédier à cette problématique, il faut déjà comprendre pourquoi.

On se trompe si on pense que parce qu’il y a pleins de célibataires, donc pleins d’opportunités pour se marier, qu’il y a forcément pleins de mariages, et le premier à en être convaincu, c’est le célibataire lui même puisqu’il trouve difficilement quelqu’un pour se marier.

Pourquoi il y a si peu de mariages alors qu’il y a beaucoup de célibataires ? Pourquoi les mariages ne durent pas ?

La réponse à ces questions permettra aux célibataires de remédier à leur problématique.

Le tiraillement entre un célibat qui frustre et un mariage qui frustre aussi

La problématique que nous rencontrons, c’est d’être tiraillé entre deux situations frustrantes, la situation de souffrir d’être seul(e) et la situation de souffrir de s’engager avec quelqu’un qui ne nous plaît pas, étant donné que le célibat peut être douloureux, dans la mesure où il entretient une frustration qui peut être exploitée par le démon, certaines personnes peuvent être tentées de s’engager avec des personnes qui ne leur correspondent pas spécialement à tous les niveaux.

Ces personnes tiraillées par ces situations vont être dans une impasse, l’impasse de s’engager avec quelqu’un qui ne plait pas entièrement ou l’impasse de rester célibataire malgré la frustration de cette situation là, et on ne cesse de le répéter, le diable aime les situations frustrantes et les impasses.

Lorsqu’une personne rencontre une difficulté et qu’on lui propose une solution A qui est un problème et qu’on lui propose une solution B qui est aussi un problème alors, elle est dans l’impasse puisqu’elle n’a pas d’issue de secours.

Certaines personnes ont un profil qui est une impasse, on peut les nommer « les gens à problèmes », ils incarnent le problème puisqu’ils vous offrent deux issues et les deux issues sont des murs.

Aujourd’hui, beaucoup de personnes rencontrent ce problème, elles sont poussées par le désir de fuir la frustration, de fuir le célibat et c’est pourquoi, il y a un rapport entre le célibat et le fait que le mariage ne dure pas, parce que pour qu’un mariage dure, il faut respecter certaines conditions.

Si on s’engage dans un mariage mais que l’on n’est pas entier, que l’on est poussé par le désir de quitter une frustration, on ne s’épanouira pas dans le mariage, et il est important de faire la part des choses entre le fond et la forme d’une décision, d’un choix.

L’importance de distinguer le « oui » de fond et le « non » de forme et réciproquement

Le trouble de la bipolarité, par exemple, consiste à se scinder en deux mais, à l’endroit de notre choix, on peut aussi se scinder en deux, à savoir qui est-ce qui dit « oui » et « non » en toi ? Est-ce que c’est le côté rationnel de ta personne qui dit « non, ne t’engages pas » et le côté émotionnel de ta personne qui dit « oui, engage toi » ou le contraire ?

Il y a des gens qui peuvent souffrir d’être tiraillés entre le « oui » et le « non » car, ils peuvent les vivre de manière simultanée en leur être.

Le « oui » et le « non » peuvent être relatifs au fond et à la forme, un individu se partage en deux aspects, un fond et une forme, la question que l’on peut se poser c’est est-ce que l’on est prêt à sacrifier le fond pour la forme ? Est-ce que
si on souhaite s’engager avec une personne, on est prêt à sacrifier le fond pour la forme qui nous attire ? Et est-ce qu’au contraire, on n’est pas prêt à sacrifier la forme pour le fond et par conséquent, on reste célibataire ?

Dans les deux cas de figure, celui où on est frustré par le célibat et celui où on s’engage avec une personne qui ne nous plait pas relèvent de notre responsabilité, celle de ne pas sacrifier la forme pour le fond.

Si on ne veut pas sacrifier la forme de l’individu pour les valeurs, de deux choses l’une, soit on va s’engager avec quelqu’un qui ne nous correspond pas, soit on ne s’engage pas, et si on s’engage avec quelqu’un qui ne nous correspond pas parce qu’il a la forme mais qu’il n’a pas le fond, ça ne durera pas car, ce qui permet aux choses de durer, ce sont les valeurs.

La forme, ça vient, ça part, ça disparaît avec le temps, et certaines personnes rencontrent des personnes qui ont les valeurs qu’ils désirent mais, ils ne veulent pas sacrifier la forme à laquelle ils aspirent, des fois, on peut rencontrer
quelqu’un qui nous plait intérieurement parce qu’il a les valeurs que l’on convoite mais, parce que la forme est très importante, on va mettre de côté ces gens là et au final, on a une part de responsabilité dans notre célibat.

On vit dans cette époque d’hypocrisie où la forme est mise en avant au détriment du fond…

Les deux facteurs qui expliquent notre célibat

Il y a deux facteurs :

  • La laideur intérieure et notre ingratitude, le mariage est, en réalité, un bienfait divin, et lorsque l’on est ingrat aux bienfaits d’Allah, Il nous prive de Ses bienfaits.

Lorsque, spirituellement, nous ne sommes pas prêts à être mariés dans le sens où on va rechercher en dehors du mariage ce que l’on doit rechercher à travers le mariage, Allah va nous priver du mariage.

En résumé, si on cherche à assouvir notre libido en dehors du mariage, Allah va nous priver du mariage, c’est notre ingratitude vis à vis du bienfait que représente le mariage qui peut expliquer pourquoi Allah nous prive du mariage donc, il y a des gens qui n’arrivent pas à se marier, tout simplement parce qu’Allah les châtie.

On peut être privé du mariage, lorsqu’étant marié, on n’honore pas nos devoirs à l’endroit du conjoint ou de la conjointe, Allah vous accorde une femme et vous ne la respectez pas, ne vous plaignez pas si vous la perdez, Allah vous accorde un homme et vous ne le respectez pas, ne vous plaignez pas si vous le perdez.

Il y a des personnes qui n’arrivent pas à garder leur conjoint à cause de leur mauvais caractère et de leur pulsion à suivre le diable dans leur animosité vis à vis de leur conjoint, c’est à cause de leur alliance avec le démon qu’ils n’arrivent pas à tenir leur conjoint.

Allah nous prive lorsque l’on est ingrat vis à vis de Ses bienfaits, que ce soit des bienfaits avant le mariage ou pendant le mariage, et Il peut aussi nous châtier en nous donnant le contraire de ce que l’on avait avant, ce sera un méfait, se marier c’est facile mais se marier avec quelqu’un de bien, c’est plus compliqué.

Tout le monde peut se marier mais, on peut se marier avec des personnes qui incarnent les problèmes et qui peuvent accentuer notre malheur.

Le prophète (sur lui la paix et le salut) a dit : Quatre (choses) font partie du bonheur : La femme pieuse, la large habitation, le pieux voisin et la monture facile (à monter)”.

[Authentifié par Cheikh Albani]

Dans les choses qui contribuent à nous rendre heureux, il y a une épouse ou un époux qui, lorsqu’on la ou le contemple, notre cœur se réjouit, il fait partie des conditions du bonheur que de se compléter à travers l’amour et l’alliance qu’est le mariage, donc, il fait partie des conditions du malheur que d’être avec quelqu’un qui nous fait blanchir nos cheveux en raison de ses problèmes à répétition.

  • Les mauvais choix, on peut se parfaire spirituellement mais, notre ignorance peut nous pousser à faire un mauvais choix, à nous engager avec quelqu’un avec qui on n’est pas compatible, à nous engager avec quelqu’un qui est lié avec une famille toxique, à nous engager avec quelqu’un qui a, peut être, des troubles de la personnalité, ou encore, à nous engager avec un potentiel traître.

On peut accéder au mariage lorsque l’on aspire à se préserver, à préserver sa chasteté et à chercher à s’épanouir à travers le licite mais, on peut faire des mauvais choix et c’est pourquoi, les deux principales raisons qui expliquent pourquoi il y a autant de célibataires aujourd’hui sont l’ingratitude et la laideur intérieure ou les mauvais choix.

Si on se purifie intérieurement et qu’on est lucide à l’endroit de notre prochain, Allah nous fera accéder au bonheur par l’alliance, il y a un rapport entre nos épreuves et nos actes donc, on a le devoir de faire un travail d’introspection pour reconnaître le rapport entre nos agissements et nos épreuves.

« Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis […] »

[Sourate 42 verset 30]

Le célibat est une épreuve, n’est-ce pas de l’ingratitude vis à vis des bienfaits d’Allah que de chercher à jouir en dehors du licite ? Ne sommes nous pas de ceux qui se voilent la face vis à vis du choix correct et sage en étant impulsé par des critères qui ne sont pas islamiques ?

Il y a différentes raisons qui expliquent le célibat en fonction des six principales failles :

  • La faille spirituelle
  • La faille pragmatique
  • La faille traumatique
  • La faille doctrinale
  • La faille relationnelle
  • La faille circonstancielle

Les 6 principales failles qui empêchent le mariage

En réalité, le célibat s’explique par les 6 failles précédemment citées qui vont être développées ci-dessous.

La faille spirituelle

La faille spirituelle, c’est tout ce qui concerne le cœur de la personne, il se peut que dans le cœur, il y ait une faille qui fait qu’Allah nous empêche de nous marier, par exemple, l’idéalisation du mariage, la divinisation de l’époux ou de l’épouse.

Si dans notre cœur, il y a quelque chose de plus important qu’Allah alors, Allah va nous écarter de cette chose, donc si on convoite le sexe opposé mais qu’on n’en fait une fin en soi, une finalité, qu’on est obnubilé par cette chose que l’on désire, la personne va le ressentir et elle va avoir peur.

Allah met toujours de la répugnance vis à vis de quelqu’un qui divinise, qui focalise ou qui idéalise et c’est pourquoi, il n’y a pas de bénédictions dans l’amour passionnel, lorsque dans un couple, il y en a un qui est éperdument amoureux de l’autre, l’autre sera frappé par l’indifférence, la distanciation, la répugnance, et peut être l’exploitation, la manipulation s’il n’y a pas de scrupule et de piété.

Allah ne met pas Sa bénédiction dans une alliance où il y a une personne qui est dans la passion, la passion qui fait que l’individu devient le centre du monde à ses yeux, dans le sens où il s’est accaparé l’entièreté de l’espace de son cœur.

Il y a des femmes qui idéalisent le mariage comme si c’était le but de la vie sur terre, comme il existe des hommes qui idéalisent la femme et qui, par conséquent, n’arrivent pas à se marier, et ils seront châtiés pour leur incapacité à se marier car, dès qu’il se rapproche d’une femme, ils s’éloignent de toutes les autres donc, ils souffriront de se rapprocher de quelque chose qu’ils convoitent mais dont le rapprochement générera en eux une souffrance.

Plus ils se rapprochent du mariage, plus ils s’en écartent, étant donné qu’ils idéalisent la femme et que se rapprocher d’une femme, c’est s’éloigner de toutes les autres, donc, ils vont souffrir de se marier malgré qu’ils convoitent le
mariage.

Il s’agit d’une maladie du cœur, et beaucoup sont affectés par cette maladie, l’idéalisation, la divinisation, la focalisation et la passion amoureuse, c’est de cette façon qu’Allah nous prive puisque c’est le droit d’Allah de rabaisser tout ceux qui s’élèvent dans ce bas monde, donc si dans ton cœur, il y a quelque chose qui s’élève trop haut, Allah se réserve le droit de le rabaisser en t’empêchant de l’atteindre.

La première faille consiste à avoir une maladie du cœur, une maladie spirituelle et comment peut-on présenter quelqu’un à une personne qui en est affectée puisque cela fait fuir ? Il y aura deux conséquences, soit elle va s’écarter quand elle va trop se rapprocher, elle va paniquer et ne va pas concrétiser le mariage, soit la personne en face va fuir et dans les deux cas, elle va souffrir de ne pas obtenir ce qu’elle désire.

La faille pragmatique

C’est tout ce qui concerne les actes, la laideur intérieure empêche qu’Allah nous accorde le bienfait de se marier, et cela concerne également l’ingratitude vis à vis des bienfaits divins.

Il y a des gens qui font des péchés tels que la masturbation ou la fornication, et par conséquent, Allah peut les priver du bienfait que constitue le mariage, tout le monde peut faillir mais, lorsque les péchés sont accomplis dans l’accoutumance, sans scrupule et sans regrets, sans repentance, sans remords, Allah nous considérera comme des ingrats, et tous ses péchés par lesquels on cherche à assouvir une jouissance en dehors du cadre licite vont renforcer le
lien avec notre qarin, en l’occurrence notre diable, notre ennemi intime.

Si notre lien avec celui qui convoite notre perte, notre déchéance, se renforce, forcement, le lien avec celui qui peut nous être utile va se briser, le lien avec celui qui peut réellement nous épanouir va se briser, il y a un rapport de proportion entre notre lien avec notre qarin et notre lien avec ceux qui peuvent nous épanouir.

Quand les gens frappent à la porte des structures pour pouvoir se marier, s’ils n’agissent pas en amont, à l’endroit des raisons et des causes qui font qu’ils vont privés des bienfaits du mariage, ils ne pourront pas réussir à se marier et ceci peut expliquer pourquoi il y a autant de célibataires mais pas assez de mariages.

Toute personne qui cherche à assouvir ses besoins sexuels en dehors du cadre licite va renforcer son lien avec son qarin, et forcément, si son lien avec son démon est très fort, ce dernier pourra l’empêcher de se marier en s’immisçant dans ses éventuels projets, en écartant un éventuel prétendant ou une éventuelle prétendante.

S’ils parviennent à se marier, ce sera une catastrophe, parce que parvenir à se marier malgré l’accoutumance aux péchés capitaux va relayer la négativité et détruire le prétendant par l’hypocrisie qui caractérisera celui avec qui il ou elle s’est engagé(e) dans un mariage sans s’être repenti(e) et Allah interdit le mariage avec une personne qui ne s’est pas repentie de la fornication.

Il est illicite de mettre en relation quelqu’un de chaste avec un fornicateur ou une fornicatrice s’il n’y a pas de repentance, et c’est pourquoi, il y a des personnes qui, ne s’étant pas repenties du péché de la fornication, s’engagent avec des personnes chastes et ceci est une opposition à la loi musulmane et donc, une porte ouverte à un mariage malheureux, dans lequel la personne chaste sera, peut être, la victime d’un bourreau manipulateur et pervers.

Il y a beaucoup de signes, avant de nous engager, qui peuvent nous montrer que nous avons affaire à un potentiel bourreau.

La faille traumatique

Ce sont les traumatismes et les troubles de la personnalité, c’est une raison que beaucoup de gens ignorent alors que c’est une raison qui explique pourquoi il y a autant de célibataires aujourd’hui.

Dans le monde des instincts, il y a certains profils qui s’attirent et d’autres qui se repoussent, malheureusement, certaines personnes attirent plus que d’autres et d’autres repoussent plus que d’autres, certains sont des pièges, par exemple, lorsqu’on s’engage avec une personne qui a un trouble de la personnalité et qui ne le reconnaît pas, c’est un piège et on s’en rend compte plus tard ou dans certains cas, on ne s’en rend jamais compte.

On parle de trouble de la personnalité quand il y a des comportements qui se répètent et dont la personne ne peut se défaire, quand la personne n’arrive pas à se défaire d’un comportement négatif, c’est qu’il y a un handicap au niveau du comportement.

Ils vont voir cela comme étant un mauvais caractère alors qu’en réalité, il s’agit d’un trouble de la personnalité, cela va rendre difficile le lien avec une personne qui en est affectée et c’est l’une des raisons qui expliquent pourquoi il y a autant de célibataires puisque les personnes qui reconnaissent avoir un trouble de la personnalité, pour eux, il n’y a qu’un équilibreur qui peut les équilibrer, les épanouir, un meneur positif ou une meneuse positive, donc, instinctivement, ils vont être attirés par ces personnes là.

De la même manière, qu’instinctivement, une femme ou un homme ne sera pas attiré par quelqu’un qui peut aspirer son démon, et c’est pourquoi avant de s’engager, il est important de vérifier si la personne en face est un potentiel
réceptacle de notre démon ou pas, et d’abord, il faut connaître son démon, son qarin et il faut savoir ce qu’il veut de nous, et ce démon aspire à s’incarner dans notre conjoint afin de nous détruire par notre conjoint, étant donné qu’il y aura des liens de dépendance pour qu’au final, nous soyons dépendant de ce qui nous détruit.

Tout comme la drogue, le diable aspire à ce que l’on soit dépendant de ce qui nous détruit justement, l’idéal pour notre qarin, ce serait que l’on se marie avec quelqu’un chez qui il pourra s’incarner et c’est pour cela que certaines
personnes ont l’instinct angélique de s’écarter d’une personne qui aspire leur qarin ou d’une personne chez qui leur qarin peut s’incarner, et c’est pourquoi, certaines personnes ne sont pas attirées par les gens qui tombent dans la
passion.

Généralement, c’est mauvais signe une personne qui tombe dans la passion parce que si elle tombe dans la passion, notre qarin peut entrer en elle et c’est pourquoi elle va nous coller car, elle subit l’amour de notre qarin et l’amour d’un diable, ce n’est pas un sentiment positif même si le sentiment est le même, le diable quand il aime, il aime ce qui nous détruit et c’est pour cela qu’on parle d’un amour toxique, d’un amour destructeur.

La passion amoureuse, c’est l’amour de quelqu’un qui nous détruit, le danger dans le fait d’aspirer le qarin de l’autre, c’est que l’on est comme une bombe à retardement, on peut être quelqu’un de bien mais, quand on est blessé, on va haïr et se venger gratuitement car lorsqu’on n’arrive pas à obtenir de l’affection par de l’amour, on cherche à l’obtenir par de la haine, l’amour passionnel peut mener à la haine.

Il est important de rechercher une personne qui ne sera pas un réceptacle de notre qarin, il faut comprendre de quelle manière notre qarin veut nous atteindre, il faut savoir quelles personnes il convoite pour nous détruire et vérifier si la personne en face possède la faille par laquelle le qarin rentrera dedans et si la personne en face est imperméable à cette faille là, nous pouvons nous engager.

Il y a des personnes qui sont des réceptacles du mal lorsqu’elles deviennent des montures et des véhicules pour les démons, et c’est pour cela qu’il y en a qui sont repoussés par certaines personnes, ils ne vont pas se sentir en sécurité
quand l’autre va tomber rapidement dans la passion sauf pour ceux qui n’ont pas de scrupule et qui vont exploiter cette situation comme le manipulateur, le pervers narcissique, qui lorsque son qarin rentre chez l’autre, abuse de son
emprise sur l’autre.

C’est pour cela qu’une personne authentique, sincère, droite, c’est celle qui, lorsqu’elle vous voit à genoux, ne profite pas de votre faiblesse pour vous humilier et vous exploiter et donc, qui s’écarte, à la différence du pervers narcissique qui, vous sachant vaincu par cet amour démoniaque, en profite pour vous achever.

Il y a un rapport entre l’amour passionnel, les pervers narcissiques et l’alliance entre les démons, en réalité, les pervers narcissiques jouent de leur propre démon quand ils parviennent à l’envoyer vers l’autre pour que celui-ci soit dominé par un amour qui le rend aveugle vis à vis de ses propres failles et ils en abusent.

La faille doctrinale

Lorsque les critères de choix sont infondés ou calqués sur une mode ou une culture étrangère, le prophète (sur lui la paix et le salut) nous a donné des critères, en l’occurrence de choisir celui ou celle qui possède la religion.

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « On se marie avec une femme pour quatre choses : pour son argent, pour sa noblesse, pour sa beauté et pour sa religion. Choisis celle qui a la religion ainsi tu seras gagnant »

[Bukhari et Muslim]

On doit privilégier le fond, à l’heure d’aujourd’hui, cela a été mis de côté parce que nos critères de choix ont été calqué sur la télévision, les réseaux sociaux, on a perdu notre religiosité, notre spiritualité n’est que de forme mais pas de fond, elle a disparu et donc, forcément, nos critères de choix du conjoint sont faussés et à partir du moment où nous n’avons pas de bons critères, forcément, on ne peut pas faire de bons choix.

C’est une des raisons principales, l’altération de notre identité musulmane nous a poussé à avoir de mauvais critères et c’est en cela où Allah peut nous châtier d’avoir refusé des opportunités à cause de ses mauvais critères.

Des opportunités nous sont offertes, parfois, dans la vie et si on les refuse, c’est comme si on était ingrat vis à vis d’un bienfait divin, après, on ne doit pas se plaindre si ces dernières ne s’offrent plus à nous ou si elles diminuent avec le
temps, imaginez quelqu’un a qui on offre un cadeau mais qui le refuse, c’est blessant.

Allah nous donne des opportunités de nous épanouir et nous, nous les refusons, on peut se demander si Allah va réitérer ces opportunités là mais, il suffit d’une fois pour que nous, nous ne réitérions pas, il suffit d’une fois pour
que nous, nous n’offrions plus de cadeaux à celui qui l’a refusé, alors imaginez ceux qui refusent plusieurs fois le même cadeau.

Il est normal d’avoir des critères et un « minimum » mais, n’est-il pas défini en fonction de cette mode et de cette culture environnementale qui nous pousse à être injuste et ingrat vis à vis des opportunités qui nous sont offertes ?

C’est pourquoi, les questions que l’on doit se poser quand on s’engage, c’est de savoir ce que l’on recherche à travers le conjoint.

Est-ce que le prétendant ou la prétendante en face de moi possède ce que je recherche ? Dans le cas où il ou elle ne possède pas ce que je recherche, est-ce que je peux patienter vis à vis de ce manque en étant avec cette personne ?

Ce sont ces questions que nous devons nous poser lorsque l’on cherche à se marier, tout en étant éclairé par le kitab et la sunna.

La faille relationnelle

Beaucoup de gens négligent cette faille car, lorsque l’on s’engage avec quelqu’un, on ne s’engage pas avec une personne isolée, on s’engage avec une famille, et si la personne est étroitement liée avec sa famille et qu’il y a une relation toxique, on s’engage dans une relation toxique aussi, c’est pourquoi il faut choisir la famille avant le conjoint.

Si le conjoint arrive à se défaire de sa famille et que la toxicité n’influe pas dans le couple alors, on peut s’engager mais, lorsqu’ils sont étroitement liés, qu’il y a un lien de dépendance et qu’il y a de la toxicité véhiculée, on porte la charge négative de toute la famille en s’étant engagé avec une seule personne.

Avant de s’engager, beaucoup ne savent pas que les gens peuvent avoir des troubles de la personnalité et le fait que les gens peuvent être liés d’un lien toxique avec une famille et seulement ces deux causes là peuvent empêcher que
le mariage ait lieu ou que le mariage perdure.

C’est pourquoi, lorsque les parents s’opposent au mariage injustement, et l’avis du père est crucial dans le mariage de sa fille puisqu’il n’y a pas de mariage sans tuteur, lorsqu’il s’y oppose injustement, la fille peut prendre comme tuteur un imam, un qâdî, un responsable associatif, seulement, il faut du courage pour s’opposer à son père et générer une cassure relationnelle avec sa famille.

Si cette femme n’a pas le courage de se défaire de sa famille, il ne vaut mieux pas s’engager parce qu’elle ne sera pas entière dans son alliance, et si on n’est pas entier dans son alliance, il ne faut pas s’engager puisqu’on va être tiraillé et la non entièreté va rendre malheureux le conjoint, ça peut mener à la culpabiliser.

Si une personne n’arrive pas à couper avec une personne qui peut être toxique, il ne faut pas s’engager avec cette personne si on ne peut pas assumer les conséquences, beaucoup de gens sont confrontés à cela, on leur conseille, s’ils n’arrivent pas à se défaire du lien toxique avec leur famille lorsque celle-ci va s’opposer à leur alliance, de ne pas s’engager car, ce sera l’équivalent d’avancer pour faire marche arrière.

La faille circonstancielle

Ce sont les circonstances qui peuvent empêcher les gens de se marier, le rythme de vie qui, malheureusement, nous empêche d’avoir des occasions et des opportunités de rencontrer quelqu’un.

Les gens travaillent, prennent les transports puis, rentrent chez eux, mais, ils n’ont pas le temps pour rencontrer quelqu’un, il ne reste plus que la rencontre virtuelle, malheureusement, sur internet on ne rencontre pas forcément les
bonnes personnes, la virtualisation permet aux pervers de s’exprimer puisque le virtuel est, en réalité, un masque, ce que l’on ne fait pas en temps normal, on peut se le permettre sur internet, d’ailleurs, c’est un excellent moyen de profiler les gens.

Par exemple, on peut profiler des personnes sur internet en regardant s’ils ont plusieurs pseudos, si leurs photos leur correspondent, si leurs photos sont trafiquées, s’ils sont polis, respectables, s’ils ont un bon comportement et, parfois, il y a un fossé entre la personne virtuelle et la personne réelle parce qu’on a tous une partie sombre en nous et notre but en tant que croyant, c’est de l’étouffer et de la faire disparaître.

A l’heure d’aujourd’hui, nous vivons une époque d’espionnage, certains gouvernements parviennent à espionner toutes les conversations mondiales, on n’a plus d’intimité sur internet, et cela interpelle certaines personnes, on leur permet d’espionner des conversations privées dans le but de protéger du terrorisme, par exemple, mais on a tous des droits, on a le droit d’avoir une vie intime et privée, et Allah est Celui qui cache et qui couvre.

L’une des vocations du croyant, c’est d’étouffer cette partie sombre que l’on a en soi mais, internet permet à cette partie sombre de s’exprimer quand vous avez, justement, des hypocrites, des lâches qui utilisent le masque du web pour pouvoir faire ressortir ce côté sombre qu’ils n’expriment pas dans la vie de tous les jours, qu’ils camouflent, il faut faire attention aux personnes que l’on rencontre sur internet.

Aujourd’hui, ce sont les circonstances qui nous empêchent d’avoir des opportunités de rencontrer quelqu’un, il ne reste plus que les présentations, sachant que sur internet, à force de tenter, de récolter des échecs et de rencontrer de mauvaises personnes, on finit par désespérer, et c’est vrai que certaines personnes souhaitent sincèrement se marier mais elles ne trouvent pas une personne correcte tellement qu’il y a une prolifération de mauvaises personnes, de troublés, de personnes à problèmes, de pervers, de vicieux, des personnes avec qui aucun équilibre, aucun épanouissement n’est possible !

Les remèdes

Étant donné que l’on a étudié les six principales failles qui peuvent expliquer le pourquoi du célibat et sachant que les deux principales causes du célibat sont la laideur intérieure et l’ingratitude et l’action de faire un mauvais choix des conséquences de notre ignorance, le remède se situe à deux niveaux :

  • Se purifier intérieurement
  • S’exercer à la discipline par laquelle nous allons faire de bons choix

La purification individuelle implique d’améliorer notre Tawhid, de ne pas focaliser sur le sexe complémentaire mais de focaliser sur Allah et faire de Lui le centre de nos vies, quand on sort le bas monde de notre coeur, c’est à ce moment-là qu’Allah nous le donne, si des conséquences de notre divinisation, de notre focalisation, de notre idéalisation, Allah nous prive du mariage alors il faut sortir le mariage de notre coeur et c’est le mariage qui viendra à nous.

Le premier des remèdes, c’est améliorer notre Tawhid, le second remède, c’est se repentir de nos péchés et ne pas chercher à assouvir sa libido par l’illicite, que ce soit par la masturbation ou les péchés capitaux, et si vous vous repentez de vos péchés, Allah vous donnera une compensation.

Ne soyez pas ingrats vis à vis de cette compensation, si Allah vous donne le mariage, soyez reconnaissants et reconnaissantes, l’ingratitude peut être avant le mariage comme elle peut être après le mariage, avant le mariage, en refusant une opportunité par exemple, et après en ne respectant pas notre conjoint ou conjointe, le bienfait qu’il ou elle peut nous apporter dans notre vie en termes d’équilibre, les droits qu’il ou elle a et qui sont aussi des devoirs que l’on doit respecter.

Le troisième remède réside dans le fait de faire correspondre les profils, il y a des profils qui s’attirent et il y a des profils qui se repoussent, on ne va pas mettre en relation une personne pervers narcissique avec une personne sociopathe, si la personne a un trouble de la personnalité, l’idéal serait qu’elle reconnaisse son trouble et qu’elle se marie avec quelqu’un qui puisse l’équilibrer.

On ne va pas mettre deux suiveurs ensemble, il n’y en aura pas un pour rattraper l’autre dans le cas où un démon sera entre les deux, et du coup, ils peuvent vivre une relation amoureuse avec des disputes incessantes, il y a des profils qui peuvent se correspondre comme il y a des profils qui ne correspondent pas, ça ne sert à rien de mettre en relation quelqu’un avec une personne qui pourra absorber, réceptionner, incarner le démon de l’autre, ça ne sert à rien de
constituer un couple avec au moins l’une des deux personnes qui est tombée dans l’amour passionnelle.

Il faut faire correspondre les profils et il faut faire converger la conception du couple et faire correspondre les attentes, le quatrième remède, c’est de faire converger la conception du couple pour qu’il puisse durer, il faut qu’il y ait un projet de vie commun.

Le mariage, c’est un projet, un cheminement et si vous voulez que ça dure alors, il faut que les deux personnes puissent voir dans la même direction, qu’ils aient une conception commune du couple et de l’alliance, que les attentes
correspondent et réformer éventuellement les critères de choix du conjoint quand ils sont basés sur le faux, sur une culture étrangère, sur la télévision ou les réseaux sociaux, et ceci va dans le sens de la purification du Tawhid puisqu’il
implique de purifier notre identité musulmane, à partir du moment où on commence à s’éloigner de l’Islam, forcément, on le fait au profit d’une autre culture.

Le prophète (sur lui la paix et le salut) a dit : Quiconque imite un peuple, en fait partie.»

[Rapporté par Ahmad et Abou Dawoud]

À partir du moment où il y un manque à l’endroit de notre Tawhid, celui-ci va se traduire par l’imitation d’une culture étrangère, et quand il y a imitation d’une culture étrangère, il y aura, forcément, l’altération des critères d’appréciation.

Le manque à l’endroit du Tawhid peut expliquer que certaines personnes n’arrivent pas à se marier, puisque les critères seront faussés, en l’occurrence, la grande importance du critère physique, alors que la beauté ne fait pas tout, certains choisissent leur conjoint ou conjointe pour leur beauté, mais, ils souffrent dans leur couple et regrettent, au final, ils vont se mettre avec des personnes qui ne sont pas spécialement belles mais avec lesquelles il y aura un équilibre, l’apaisement du cœur et la tranquillité de l’esprit.

Le cinquième remède consiste à se défaire des liens toxiques vis à vis de la belle famille, si vous avez un prétendant ou une prétendante qui est étroitement liée avec sa famille qui est toxique, il faut travailler à défaire, à rompre ce lien toxique si vous voulez vous épanouir dans votre vie de couple, il faut bien regarder cela avant de s’engager car, si le lien ne peut pas se briser, à force, cela va déteindre sur l’équilibre du couple.

Le dernier des remèdes, c’est se créer des opportunités, il ne faut pas atteindre que le prince charmant tombe du ciel, la philosophie qui veut que l’opportunité nous parvienne sans que nous allions vers cette dernière est une mauvaise conception du destin, et c’est en cela que ‘Omar ibn al khattab disait : « Je me suis opposé au destin par le destin », dans le sens où il y avait une ville où la peste était présente et il s’est refusé à entrer dans cette ville là, et il est vrai que le prophète (sur lui la paix et le salut) a dit de ne pas sortir d’une ville où il y a une épidémie, ni d’y entrer pour celui qui souhaite y aller, donc, un des compagnons a dit à ´Omar ibn al khattab : « Est-ce que tu fuis le destin d’Allah ? », et il lui a répondu : « Je fuis le destin pour un autre destin ». [Al Bukhari]

On ne doit pas laisser le dogme du destin nous pousser à ne pas agir, le destin ne sert pas à justifier l’inaction, c’est l’argument du paresseux que de dire : « Que j’agisse ou que je n’agisse pas, c’est écrit dans le destin, donc je ne fais rien », il l’utilise pour se justifier de ne rien faire mais c’est une arnaque, parce que si ta destination est prédestinée, les actes sont prédestinés aussi, donc forcément si tu es destiné à aller au Paradis, tes agissements qui te mèneront au Paradis sont prédestinés aussi et à l’inverse, si tu es destiné à aller en enfer, tu es destiné à agir des agissements qui te mèneront en enfer.

N’use pas des arguments du paresseux pour ne pas agir, c’est une arnaque satanique, si dans ton destin tu dois te marier, il fait aussi partie du destin de faire les causes qui te permettront de te marier, il ne faut pas se refuser de créer
des opportunités sous prétexte que c’est écrit !

De quelle manière peut-on se créer des opportunités ?

En créant une structure qui prend en compte tous ses éléments, les 6 failles qui permettent de comprendre pourquoi il y a autant de célibataires et si peu de mariages, et pourquoi les mariages ne durent pas, on doit travailler à l’endroit de ces 6 failles là.

En résumé, on doit :

  • Améliorer le Tawhid
  • Se repentir des péchés
  • Faire correspondre les profils
  • Faire converger la conception du couple et faire correspondre les attentes
  • Se défaire des liens toxiques
  • Créer des opportunités

Il est vrai que les deux premiers éléments concernent la personne individuellement, c’est un travail individuel, on n’intervient pas, on va conseiller la personne, et si on ne voit pas nettement une amélioration, on ne va pas faire
les efforts à sa place, mais il nous incombe de faire correspondre les profils, c’est à dire que si on présente deux personnes, on doit faire en sorte qu’il y ai une correspondance entre les profils, c’est à ce niveau là que l’on peut
intervenir.

La seconde voie dans laquelle on peut intervenir, c’est dans l’action de faire converger la conception du couple et de faire correspondre les attentes, on met des personnes en relation parce que l’on connaît la science du profilage, donc
on fait correspondre les profils et on va éduquer au mariage.

Enfin, le dernier élément consiste à faire attention à la toxicité, il faut savoir si la personne est isolée ou dépendante, ou encore si elle a un profil relatif, relatif à une famille qui peut être toxique, il faut regarder qui sont les personnes qui l’entourent.

Pour celui qui aspire à se marier, il doit améliorer son Tawhid et se repentir de ses péchés.

Pour celui qui aspire à aider les gens à se marier, quand il présente, il doit faire correspondre les profils, il doit éduquer à l’endroit du mariage pour faire correspondre à l’endroit de la conception du couple et des attentes vis à vis du conjoint ou de la conjointe, et il doit s’assurer que la personne n’est pas un profil relatif qui peut permettre à l’individu de relayer une toxicité externe au couple et à ce moment-là, on peut créer des opportunités.

L’augmentation du nombre de célibataires et la difficulté pour se marier en format vidéo

Cet article est une retranscription du contenu de la vidéo ci-dessous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation.